dimanche 4 mars 2012

Les hommes changeront-ils un jour ... non c'est IMPOSSIBLE c'est dans leur nature!!

Sortie officielle sur grand écran, du film Les Infidéles - le 29 Février 2012 -  interprété et écrit par Jean Dujardin - Gilles Lellouche et leur bande de copains du cinéma.
Il retrace à travers six courtes histoires et trois interludes des situations d'adultères. Les Echos nous relate certains scketches "potache, délirants et grinçants. On retiendra parmi ces six histoires, l'interprétation de Sandrine Kiberlain en animatrice des "infidèles anonymes" , le couple, tant attendu, Jean Dujardin et Alexandra Lamy dans une histoire sensible et destructrice et bien sûr la virée des deux frenchies à Las Vegas."












Il faut savoir que le duo Dujardin-Lellouche a fait couler de l'encre depuis le 2 Février en raison des affiches publicitaires jugées par l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) comme des "images portant atteinte à la dignité de la femme et à la décence", relate le magazine le Point. Par conséquence, elles ont été censurées et retirées des colonnes Morris et autres panneaux publicitaires.



Le Point nous décrit ces affiches :  Jean Dujardin tenant acrobatiquement une paire de jambes féminines et dénudées avec cette mention : "Je rentre en réunion."
 Et Gilles Lellouche figurant en position plus sexuelle encore accompagné de cette phrase : "Ça va couper, je rentre dans un tunnel." 



Cette polémique a permis à nos deux compères de promouvoir leur nouveau film. Posez-vous la question si, sans ces affiches publicitaires - quelques peu provocantes - il y aurait eu autant d'engouement autour de ce film, malgré ces deux acteurs bankables en tête d'affiche?

Après cette polémique, le film Les Infidèles a refait parler de lui! D'après le Point (dans l'article du magazine studio ciné de l'Express), "une scène du film, évoquant les attentats du 11 septembre, aurait été coupée au montage, pour ne pas nuire à Jean Dujardin lors de la course aux Oscars."
Le Point (dans l'article du magazine Studio Ciné de l'Express) nous raconte la scène : "celle-ci se déroule à New York, dans une chambre d'hôtel où Jean Dujardin invite une de ses maitresse. Alors que sa femme téléphone pour lui demander des nouvelles, un avion vient en arrière-plan pour se crasher dans une des tours jumelles du World Trade Center". Pour ne pas nuire à son image, Jean Dujardin décide avec ces coproducteurs de ne pas prendre le risque de choquer l'Outre-Atlantique avec cette scéne et faire ressurgir, par la même occassion, la boulette de Marion Cotillard sur le 11 Septembre, en 2007.

Enfin, lors d'une interview exclusive dans le magazine Première, Jean Dujardin et Gilles Lellouche nous témoignent de leur appréhension lors de la sortie de leur nouveau film : "Moi, ça me fait un peu peur " dixit Gilles Lellouche , mais Jean Dujardin rétorque en disant "Ça va être à nous d’expliquer, pendant la promo, qu’il existe d’autres formes de comédies, que j’appelle les « dramédies ».

Jean Dujardin et Gilles Lellouche ouvrent une porte vers une nouvelle version du film dans Les Echos : "Maintenant, c'est aux filles de répondre. On a même le titre : "Les Infid'elles". » Chiche... ?"




Aucun commentaire:

Publier un commentaire